Quoi faire

Musée de la Petite école rouge

Venez découvrir un lieu où le temps s’arrête. Le musée de la Petite école rouge, au cœur du village d’Old Harry à Grosse-Île, fait partie du complexe du patrimoine historique du CAMI. Situé dans une ancienne école de rang lumineuse et accueillante, le musée rappelle une époque où la vie était plus simple, où les élèves de tous âges se rassemblaient chaque jour pour apprendre leurs leçons.

LUN-VEN 9h00 – 17h00

787, chemin Principal

N’oubliez pas de vous gâter chez GRANDMA’S BAKERY du même coup!

La Petite école rouge permet aux visiteurs de visualiser l’ancienne salle de classe : le tableau noir et le plancher de bois franc originaux ont été conservés, ainsi que deux des pupitres. Au fil des ans, la collection du musée s’est enrichie et a évolué pour inclure de vieilles photographies, des exemples d’histoire et de culture orales, et des objets qui aident à faire revivre le passé.

 

En plus des visites proposées par des guides locaux bien formés et informés, la collection du musée offre une fenêtre sur l’histoire, et un aperçu de la communauté d’expression anglaise et du mode de vie des Madelinots et des Madeliniennes.

Ne manquez pas

Ne manquez pas

Musée des Vétérans

Dans toute guerre, et certainement dans les grands conflits qui ont ravagé le XXe siècle, les petites villes et les villages ressentent peut-être plus le coût humain : les vies perdues dévastent les familles et les communautés. Le Musée des Vétérans situé dans le complexe du patrimoine historique du CAMI est consacré à la mémoire et aux rôles historiques des habitants anglophones et francophones des Îles-de-la-Madeleine qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée.

LUN-VEN 9h00 – 17h00

787, chemin Principal

La collection du musée comprend des panneaux interprétatifs, des artefacts, des lettres et des médailles, et présente notamment le journal de William Welsh, tenu pendant son séjour dans un camp de prisonniers de guerre à Hong Kong.

Le côté intime de l’histoire est également souligné par l’apport des guides, dont les anecdotes et les ajouts locaux, souvent glanés de bouche à oreille auprès de parents ou d’amis, confèrent une authenticité personnelle à l’histoire des ancien×ne×s combattant×e×s. Situé à côté du Musée des Vétérans, le parc commémoratif Memorial rend hommage aux Madelinots et aux Madeliniennes qui ont péri pendant la Seconde Guerre mondiale.

Exposition « Un peuple de la mer »

Comme vous le diront tous ceux qui vivent au bord de la mer, la vie côtière est à la fois pittoresque et périlleuse. Depuis le début de la présence humaine dans l’archipel des Îles-de-la-Madeleine, la mer a été une source de subsistance : au début, les Mi’kmaqs venaient dans les îles de façon saisonnière pour y chasser le morse, et les premiers colons venus d’Angleterre, d’Écosse, d’Irlande, des îles Anglo-Normandes et de France vivaient essentiellement de la pêche. La mer assurait également le transport, et de nombreux ancêtres des Madelinots et des Madeliniennes ont trouvé refuge aux îles pour échapper à la famine ou à l’instabilité ailleurs.

 

Mais les vagues, les tempêtes et les fonds sablonneux peuvent aussi être dangereux. Plus d’un millier de navires auraient fait naufrage sur les bancs de sable et dans les eaux peu profondes de l’archipel. Aux XVIIIe et XIXe siècles en particulier, la navigation plus fréquente, ainsi que les courants et l’absence de phares, a entraîné la perte de nombreux navires dans la région. Les naufrages ont chacun leur propre légende, qui font partie de l’histoire des îles au fil des ans.

 

L’ancienne église anglicane de St.-Peters-by-the-Sea, dans le village d’Old Harry, a été construite avec du bois récupéré d’épaves. Étant donné les origines du bâtiment, il semble approprié que l’église déconsacrée abrite aujourd’hui une exposition permanente qui raconte l’histoire de nombreux habitants des Îles-de-la-Madeleine qui ont péri par les eaux, y compris dans des naufrages. L’exposition émouvante « Un peuple de la mer » présente des photographies, des panneaux d’interprétation et des artefacts qui témoignent des pertes qui ont touché chaque famille aux îles à un moment ou à un autre.

ST. PETERS BY THE SEA

Toujours ouvert

866, chemin Principal

Plage d’Old Harry

Les kilomètres de sable blanc à Old Harry, cette plage de renommée mondiale, ont font un endroit qui plaira certainement à tous les membres de la famille! Détendez-vous, laissez-vous caresser par le soleil, promenez-vous sur le sable, ou, si l’eau est calme, profitez-en pour vous baigner.

Notez que les courants marins peuvent être extrêmement dangereux; nous vous prions de faire preuve de prudence et d’éviter l’eau lorsque la mer est agitée

Si vous marchez jusqu’au bout, vous pourriez même apercevoir des phoques qui batifolent dans les vagues. Plusieurs services sont disponibles sur le site—des toilettes, des douches, un stationnement et une boutique—ainsi que la boulangerie Grandma’s Bakery, située à proximité, qui propose des douceurs qui sauront inciter les apprentis-insulaires à rester quelque temps.

Les visiteurs sont également priés de faire attention aux zones désignées à la protection d’écosystèmes fragiles.

Exposition « A Wreck at Old Harry »

Vivre sur une île, c’est vivre avec la mer, ses richesses, sa beauté et ses tempêtes. Les rives et les haut-fonds des Îles-de-la-Madeleine sont la dernière demeure de centaines de navires, la plupart naufragés au XVIIIe et au XIXe siècle, avant l’avènement de la navigation moderne. Cette exposition interactive raconte le voyage du Miracle à travers les yeux d’un personnage fictif, dont l’histoire fait écho à celles des passagers du navire réel. Le récit de l’exposition s’inspire du livre To Find But a Grave: The Wreck of the Miracle, par l’historien local Byron Clark.

Faites l’expérience de l’exposition à l’église St.-Peters-by-the-Sea.

ST. PETERS BY THE SEA

Toujours ouvert

866, chemin Principal

Exposition « A Wreck at Old Harry »

Vivre sur une île, c’est vivre avec la mer, ses richesses, sa beauté et ses tempêtes. Les rives et les haut-fonds des Îles-de-la-Madeleine sont la dernière demeure de centaines de navires, la plupart naufragés au XVIIIe et au XIXe siècle, avant l’avènement de la navigation moderne. Cette exposition interactive raconte le voyage du Miracle à travers les yeux d’un personnage fictif, dont l’histoire fait écho à celles des passagers du navire réel. Le récit de l’exposition s’inspire du livre To Find But a Grave: The Wreck of the Miracle, par l’historien local Byron Clark.

Faites l’expérience de l’exposition à l’église St.-Peters-by-the-Sea.

ST. PETERS BY THE SEA

Toujours ouvert

866, chemin Principal

La réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est

La réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est est le seul écosystème du genre au Québec et comprend tous les habitats retrouvés aux Îles-de-la-Madeleine : des falaises de grès rouge, des dunes fixes et mobiles, des regroupements d’ammophile, des landes à camarines, des prairies salines, des forêts de conifères, et des marais et des étangs d’eau douce, saumâtre et salée.

La réserve est protégée par Environnement Canada, car elle abrite 150 espèces d’oiseaux et 10 espèces de mammifères et constitue une halte cruciale pour les oiseaux de rivage et les canards migrateurs. La région est également un lieu de reproduction pour le pluvier siffleur et le grèbe cornu, deux espèces menacées. Deux sentiers naturels, La Camarine et L’Échouerie, offrent 8,5 kilomètres à explorer à travers la réserve, seul×e ou compagnie d’un guide. Il existe également des sites de mise à l’eau pour le kayak de mer, le kitesurf et la planche à voile.

Holy Trinity Church

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

This is custom heading element

Saint-Peter's-By-the-Sea Church

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

This is custom heading element

Something is wrong.
Instagram token error.
Load More